En Midi-Pyrénées, en France, et à l'international – Echanges et Technologies de l'Information et de la Communication

Le 25 et 26 avril 2012, c’est quand on est finaliste en développement durable et lauréat du prix coup de coeur des trophées numériques de la région

Combien coûte le bonheur ? Combien coûte l’éthique ? Est ce rentable ?

Si nous raisonnions par l’absurde, voici les questions que nous nous poserions, très vite, notre démarche perdrait de son authenticité.

Nous faisons le choix délibéré, de vivre notre engagement, avec des valeurs de solidarité, d’humanité et de partage. Nous ne somme pas les seuls, dans l’associatif, l’économie, ils sont nombreux à ériger  cela en principe fondamental.

C’est dans cet esprit qu’ETIC agit : Forts de nos compétences en numérique, en informatique et en technologies de l’information et de la communication, nous souhaitons accompagner des structures, des personnes, portant des projets éthiques, solidaires, écologiques ou sociaux.

L’exemple du projet « Les paniers éthiques » est représentatif de notre démarche, il a été salué aux 10iemes trophées de l’économie numérique 2012 en étant parmi les 3 finalistes de la catégorie « Développement durable » et en obtenant le joli prix « Coup de Cœur » de cette édition.

10ieme trophee de leconomie numerique -prix coup de coeur- association etic

Nous pensons qu’il est encore possible de faire vivre des actions désintéressées,  vouées au collectif, sans que l’exigence financière soit un frein à cet élan.

Nous ne croyons pas au « Tout gratuit » : Un travail mérite une rémunération et notre démarche ne sera efficace que si elle s’inscrit dans la durée, pour autant, nous estimons qu’il est nécessaire de réfléchir à des financements de prestations en fonction des possibilités de chaque structure, nous ne voulons pas sélectionner un projet sur un critère de rentabilité, l’objectif étant d’être en équilibre globalement.

Pour cela, notre activité s’inspire des modèles de solidarité, chaque entité contribue à la mesure de ses moyens.

Nous y croyons fermement : l’égalité commence là où les contraintes budgétaires disparaissent.

Comments are closed.